Western Marvel, chapitre 1

Publié le par Surt-sama

Article un peu spécial aujourd'hui puisqu'il s'agit de ma première nouvelle. C'est donc pour le script challenge de ComixHeroes, le théme étant d'inventer une histoire metant en scéne nos héros de comics dans une autre époque (un peu à la maniére du génial 1602). J'ai choisi les Vengeurs dans une sorte de western super-héroique.


Chapitre 1 :

   Cela allait bientôt faire trois jours. Trois jours que je voyageais, sans vraiment boire ni manger, sur ce pathétique cheval à travers les arides déserts de l'Ouest. Ma barbe et mes cheveux avaient considérablement poussé, j'étais  bien loin de la coupe réglementaire de l'armée.

Le soleil venait tout juste de se coucher lorsque j'apperçus au loin la pancarte usée "Avengers Town". Cela faisait si longtemps que je n'y avais pas mis les pieds que peu de choses m'étaient encore familières, en vérité, seuls la vieille enseigne moisie du saloon et les nuages poussiéreux qui vous brûlent la gorge étaient restés les mêmes. Tout en traversant la rue principale sans descendre de mon cheval, j'observais les habitants qui vaquaient à leurs occupations, espérant peut-être y voir un visage connu. Jusqu'à ce qu'un homme aux cheveux blonds en chemise blanche me fixa en écarquillant les yeux et se précipita vers moi. "Rogers! C'est toi?" hurla-t-il. Hank Pym me donnait l'impression d'avoir vu un défunt...

    Deux heures plus tard, nous étions encore en train de discuter, Hank et moi, à l'une des tables du saloon. Il n'arrêtait pas de parler, me racontant à quel point sa femme, Janet, était merveilleuse, me parlant de ses recherches "scientifiques", élixir miraculeux et autres bizarreries dont les Pym avaient toujours eu le secret. Il continua ainsi jusqu'à ce qu'il me pose la question qui le brulait depuis le début : "Où étais-tu durant toutes ces années?" Pym avait toujours été curieux et, comme pour me sauver, un homme assez grand aux cheveux noirs et aux vétements luxueux entra bruyamment dans le saloon en faisant de grands sourrires à tous les clients. Sautant sur cette occasion d'éviter les questions, je demandai aussitôt à Hank qui était cette personne. "Cet homme s'appelle Anthony Stark." m'expliqua-t-il "C'est encore l'un de ces pieds tendres européens venus faire fortune en Amérique. À ce qu'il parait, c'est une véritable légende dans le domaine de l'armement et..." Avant même que Hank eu fini, j'étais allé vers Stark.

"_Mr Stark? Lui dis-je. J'ai à vous parler.

_De quoi, l'ami, vous désirez peut-être que je signe votre colt? Me répondit-il en souriant et en vidant plusieurs verres d'alcool les uns aprés les autres.

_En fait, je voulais vous prévenir que les gens de la région avaient déjà eu affaire à des personnes en voulant à leurs argents et à leurs terres. Ils ne toléreront plus de se faire voler, vous feriez mieux d'user de votre pouvoir pour nous débarrasser des desperados du coin.

_Justement, vous serez ravi d'apprendre qu'on y travaille, le shérif et moi! Enfin... On y travaillait, avant que ce pauvre Bucky ne se fasse abattre...


Ses dernières paroles me firent l'effet d'une balle dans le ventre. Bucky? Mort? Comment était-ce possible? Pym se leva de sa chaise et posa sa main sur mon épaule "Suis nous, Steve, il s'est passé pas mal de choses durant ton absence."

La nuit était maintenant complètement tombée sur les plaines. J'étais à genou face à la tombe de mon vieil ami Buck Barnes, devenu Shérif pendant mon absence. Son bouclier étoilé qu'il aimait tant reposait là, comme un dernier hommage fait à un héros. Stark et Pym m'expliquèrent que Bucky avait longtemps combattu contre des criminels locaux, mais avait fini par se faire avoir. À présent, Anvengers Town était sans shérif et, selon Tony, j'arrivais juste à temps pour reprendre le flambeau. Pym trouva cela très déplacé mais ça n'avait plus d'importance.


Cette nuit là, je chevauchais l'un des chevaux de Stark vers la planque présumée des assassins de Bucky. La nuit était fraiche et le bouclier de Bucky reflétait la lune. Tout cela avait beau avoir l'air paisible, je ne voyais plus que colère et haine autour de moi, ils allaient payé!

Ce n'était pas une vengance, juste une prise de responsabilités.


Publié dans Nouvelles

Commenter cet article

Surt-sama 08/12/2008 12:47

Par pitié, ne me parle pas d'anatomie du cheval xD Je n'avais aucune référence (déménagement+panne d'ordi), et ça a été fait totalement au pif. Tout le reste est pris en compte. Comme d'habitude, je ne me dis qu'aprés que certaines choses auraient du être faites avec une technique totalement différente, je vais trop vite. ^^En tout cas, merci beaucoup pour les conseils!

Riff 08/12/2008 10:35

bonne idée les nuage, par contre, le ciel manque cruellement d'un dégradé allant du bleu au noir, là le ciel est beaucoup trop clair, les rochers aussi. un halo de lumière blanc-jaunâtre aurait été aussi le bienvenu autour de la lune. tout cela te permettrait d'accentuer le liseré de lumière que l'on aperçoit dans le dos du personnage.pour ce qui est de la poussière soulevé par le passage du cheval, tu devrais moins cerner le tracé, et davantage travailler le poudreux avec des pinceaux à bord flou, ce qui n'empêche pas si tu le souhaite de disposer quelques éclats de lumière plus précis par endroits.un peu d'étude d'anatomie du cheval serait aussi la bienvenue :)bonne continuation, tu es très productif! :)